Spasmophilie : quelle personnes sont les plus touchées ?

La spasmophile est souvent victime d’amalgame ! Les gens ont tendance à la minimiser et la classer dans le rang de « crise de panique passagère » alors que c’est une maladie à prendre très au sérieux. L’incompréhension des médecins et des chercheurs envers cette maladie ne facilite guère les choses.

En effet, à nos jours, la spasmophile n’a pas de définition précise et n’est pas reconnue comme maladie. En même temps, la complication de cette maladie et la diversité des symptômes complique encore davantage la situation. La spasmophilie se manifeste souvent par une hyperactivité, un stress anormal, une anxiété injustifiée et carrément de l’altruisme ! Ou du moins, c’est ce que les gens comprennent.

Les gens les plus touchés par la spasmophilie

Selon les études les plus récentes, la spasmophilie aurait tendance à atteindre beaucoup plus les jeunes femmes, ayant entre 15 et 35 ans et vivant dans des pays développés. Les rasions demeurent mystérieuses. Pour plus d’infos sur le sujet consultez spasmophilie.site.